lundi 30 mars 2015

Festival Petits et Grands à Nantes

Festival Petits et Grands à Nantes
du 1er au 5 avril 2015
à partir de l'âge de 6 mois jusqu'à 12 ans

Le festival fait dialoguer tous les arts de la scène : théâtre, musique, danse, conte, marionnette... Il permet de se confronter à des espaces de liberté, à des univers d’artistes, en prise avec l’enfance, à des créations qui font appel à l’imagination, à l’intelligence, à la curiosité et au partage.


Calendrier des spectacles : cliquez ici
Tarif et réservations : cliquez ici
Venez en transport en commun : cliquez ici


L'imaginaire, la curiosité... aide les enfants à grandir !


mercredi 25 mars 2015

La Bull'à'Moa est en colère !!!

La Bull'à'Moa est en colère !!!



L'actualité est très chargée aujourd'hui... un crash qui a fait 150 morts et un directeur écroué pour "viols aggravés, agressions sexuelles sur mineurs de moins de 15 ans et acquisition et détention d'images pédopornographiques"

Au vu de mon précédent post, je ne peux que réagir sur ce dernier fait.


L'homme a 45 ans, est directeur de l'école primaire du Mas de la Ras à Villefontaine en Isère, a déjà fait l'objet d'une condamnation pénale en 2008 pour recel d'images à caractère pédopornographique à six mois de prison avec sursis avec obligations de soins et mise à l'épreuve. Aucune interdiction d'exercer un travail avec des enfants n'a été prononcée... On rêve !!! et pourquoi je vous prie ??? pour la bonne raison que "la consultation d'images n'entraîne pas automatiquement un passage à l'acte. L'extrait de casier judiciaire demandé pour intégrer l'administration est le bulletin B2, explique la magistrate. Or, lorsqu'il s'agit de sursis, une fois la peine effectuée, toute mention disparaît. Il est donc tout à fait plausible que l'éducation nationale n'ait pas été au courant de cette condamnation". Néanmoins, selon une circulaire de 2001, le parquet aurait dû avertir de sa condamnation l'académie de Lyon, dont il dépendait à l'époque. Source : Virginie Duval présidente de l'union syndicale des magistrats - via l'express 

Les enfants ont été considérés comme des "sous-personnes" pour qu'on n'applique pas de principe de précaution. Pourquoi le parquet n'a pas informé l'académie de lyon ???? Négligence qui a fait des petites victimes... qui a mis des enfants en danger... que le parquet s'explique avec les familles maintenant !!!

Dire que la France a ratifié en 2001 la Convention sur les droits de l'enfant... son article 19 oblige  les États à "prendre toutes les mesures législatives, administratives, sociale et éducatives appropriées pour protéger l'enfant"... 

Pourquoi n'y a-t-il pas un rapprochement annuel de tous les fonctionnaires travaillant avec des enfants avec le fichier judiciaire automatisé des auteurs d'infractions sexuelles (FIJAIS) ??? ça serait normal et juste.


Je suis outrée par le manque de considération des enfants par la justice... je ne décolère pas depuis deux jours !!! Encore un dysfonctionnement qui a occasionné des actes irréparables et inexcusables.

Je suis de tout coeur avec les enfants victimes de ce salopard, leurs familles...  


Rapport de l'impact des violences sexuelles  : cliquez ici 

mardi 17 mars 2015

Impact des violences sexuelles de l'enfance à l'âge adulte

Impact des violences sexuelles de l'enfance à l'âge adulte
Association mémoire traumatique et victimologie
Mars 2015


Conséquences cardiovasculaires, pulmonaires, gynécologiques, endrocriniennes, immunitaires, neurologiques, troubles psychotraumatiques...

Arrêtons le déni... diffusons cette enquête de reconnaissance !


"Sans vous tous, qui œuvrez par votre écoute pour la libération de notre prison intime, sans vous tous qui nous écoutez, sans un changement d'état d'esprit de la société face à ces violences, notre vie de victime restera une vieille boule de neige sale et noircie qui saignera au soleil. La parole des victimes n'existe qu'écoutée. Et là, enfin, douloureuse elle devient riche de promesses."

Prendre connaissance de l'intégralité de l'enquête : cliquez ici


Tableau B.7 - Âge des premières violences sexuelles subies

Tranche d’âge des premières
violences subies :

                           Effectifs :
                    Pourcentages :
1 [De 0 à 5 ans]
239
21 %
2 [De 6 à 10 ans]
342
30 %
3 [De 11 à 14 ans]
198
17 %
4 [De 15 à 17 ans]
153
13 %
5 [De 18 à 26 ans]
165
14 %
6 [Plus de 26 ans]
45
4 %
Total général
1143
100 %

Ne fermons pas les yeux  !!!
1 agression sexuelle sur 2 est subie avant l'âge de 11 ans
Notre silence n'aide pas les victimes...

Les Maternelles sur France 5 en parlent : Cliquez ici


  • Violences femmes info : 3919 Appel anonyme et gratuit
  • Maltraitance des enfants et de protection de mineurs en danger : 119 n’apparaît sur aucun relevé de téléphone et gratuit.
  • Ecoute, informe et conseille les victimes : 08 842 846 37 - 7 jours sur 7 de 9 H à 21 H
  • Association d'aide aux victimes : 09. 74. 77. 09. 50. Appel gratuit
  • Numéro d'urgence pour personnes sourdes & malentendantes : 114 Appel gratuit
  • Numéro d'appel d'urgence européen : 112 




lundi 16 mars 2015

Des livres pour tous !

Des livres pour tous !


Votre enfant a dévoré tous ses Bouquins et vous en réclame d'autres à cor et à cri... Peut-on refuser à un enfant de lire ? Comment lui faire plaisir sans se ruiner ? Pas de foires aux livres, de vides greniers ou autres de programmés près de chez vous. La bibliothèque ? Les horaires ne correspondent pas à votre planning.... Rien ne va plus. Que faire ?

Ambre, la cousine de Mr Y m'a communiqué un bon plan... Un très bon plan.




Qui sont-ils ?



LIRE C'EST PARTIR, association loi 1901, créée en 1992 par Vincent Safrat, a pour but de favoriser l'accès à la lecture pour tous, en commençant par les plus jeunes "parce que la littérature aide à vivre, dans un livre, il y a tout..."

(Interview au J.D.D., 23/12/2001).

Depuis 1998, Lire c'est partir édite des livres jeunesse vendus au prix unique de 0,80 € l'exemplaire, sans subvention et sans réaliser de bénéfice mais en couvrant toutes les charges (fabrication, droits d'auteur et d'illustration, personnel et frais généraux). 
Alors, ne cherchez pas nos livres dans le commerce, ils n'y sont pas !

En revanche, vous nous trouverez sur les routes, à la rencontre des enseignants, des enfants et de leurs parents, et sur la Toile bien sûr.

Ok, il y a un minimum de commande : 10 livres / CD au choix... Avouez que c'est raisonnable !





lundi 9 mars 2015

BaraKàLivres 2015... Vente solidaire de livres d'occasion

BaraKàLivres 2015

Vente solidaire de livres d'occasion




A DIFFUSER SANS MODÉRATION


Des milliers de livres à petits prix... 
Pourquoi se priver ?





dimanche 8 mars 2015

L'équipe de la Bull'à'Moa s'agrandit !

L'équipe de la Bull'à'Moa s'agrandit !




Je vous présente TARA... Femelle Jack Russel de presque 3 mois !






Pourquoi Tara ? Ce sont Carmen et Philomène qui en ont décidé ainsi...

Dans la mythologie celtique irlandaiseTara est la capitale mythique de l’Irlande, située dans la cinquième province de Meath, au centre ; en irlandais, c'est « Teamhair na Rí », la colline des rois.

lundi 2 mars 2015

Obésité : La chirurgie sera-t-elle MA solution ? suite 4

Obésité : La chirurgie sera-t-elle MA solution ? suite 4



C'est fait !!!

Jeudi 12 février 2015 début du régime "yaourts 0%" jusqu'à l'intervention. Pourquoi ? Pour réduire la taille du foie afin de faciliter le travail du chirurgien. 

Mardi 17 février 2015, j'ai super bien dormi. Le stress est parti. Faut dire qu'une semaine de yaourts 0% ça calme... J'ai hâte que ce soit fait... et de ne plus avoir faim.

Je prépare ma valise :
  • Deux vêtements de nuits
  • Des sous vêtements
  • Une trousse de toilettes
  • Du linge de toilettes
  • Un sèche cheveux
  • Un Livre
  • Un chargeur portable
  • Un sac pour le linge sale 
  • Des bas de contention

15 H 15. Moment douloureux : "Au revoir les enfants". C'est parti. Je suis prête.

16 H 00 Mon admission est faite. On me dirige vers une chambre des soins intensifs. Je m'installe tranquillement. Mr Y est près de moi. 18 H 30 mon dernier repas : Bouillon clair, yaourt, compote. Vers 19 H 30, je me dirige vers la salle d'eau afin d'y effectuer une douche à la Bétadine rouge. Mr Y me quitte angoissé.

Mercredi 18 février 2015, curieusement, j'ai plutôt bien dormi. 6 H 30 je prends une douche à la Bétadine rouge. A 7 H 00 radio des poumons. 7 H 50 deux brancardiers viennent me chercher et me dirigent vers le bloc opératoire. Le stress monte, mais je le gère. On m'installe sur la table. Une larme coule, une autre et une autre... les infirmières me rassurent, trouvent les bons mots. L'anesthésiste arrive, ainsi que le chirurgien. L'anesthésiste me dit "attention ça va faire un peu mal, la veine est petite".... et hop, je suis dans les bras de Morphée. 3 H 30 d'opération.


Je me réveille dans ma chambre. Quand ? Je ne sais pas. Je suis complètement groggy. Le chirurgien vient me voir pour me dire que tout s'est bien passé et qu'il avait réalisé un By Pass en Y. Je l'ai remercié. Dès le lendemain, je me lève pour qu'on me fasse la toilette et qu'on refasse mon lit. Le surlendemain, je me levais, seule, afin de me rendre au lieu d'aisance.

Heu... tout s'est bien passé ? Ma main droite n'a pas répondu pendant 4 jours. Je ne sais pas ce qu'il s'est passé et je pense que je ne le saurais jamais. J'ai eu peur, très peur... que faire sans main droite !

La douleur ? Les deux premiers jours j'actionnais la pompe à Morphine régulièrement, le troisième jour un peu moins... Je m'attendais à avoir plus mal... Je ne vais pas me plaindre.

Je suis restée jusqu'au vendredi aux soins intensifs. On m'a dirigé vers un autre service. Super les nuits vont être plus calmes, je vais pouvoir dormir. Que nenni. Un homme que je n'ai jamais vu m'a pourri la vie. Je l'ai surnommé "le Cosaque". A sa voix, il devait être âgé. A ses cris, il devait souffrir. Tous les malades sont équipés d'un bouton ROUGE afin d'appeler les soignants. "le Cosaque" devait être daltonien, aveugle... a préféré se servir de ses cordes vocales !!! "Oh oh y a quelqu'un ?", "Au secours !", "je veux aller aux toilettes !!!"... et ceci, jour et nuit. Il aurait été dans ma chambre, j'aurais abrégé ses souffrances. En bref, j'ai eu le luxe de dormir 3 ou 4 heures par nuit.

Je sors lundi... Youpi !!! 

Dans la nuit de dimanche à lundi... deux malaises. Ma tête tourne. Je tombe. Non ce n'est pas possible que m'arrive-t-il ? Je ne fais jamais de malaise !!!! Ils ne vont jamais me laisser sortir.... Non, je veux dormir... Je veux mon lit !!!!!!!! Le personnel soignant m'interdit de me lever. Je n'ai aucune envie de me lever. Je suis exténuée. Le lendemain matin, l'infirmière m'accompagne dans la salle d'eau et m'assied sur la chaise... j'enlève mes lunettes et ça recommence. Je m'allonge au sol et appelle à l'aide. Le chirurgien passe me rassurer... "c'est normal". Mr Y arrive. Je m'habille. Je vais retrouver mon lit !!! La position debout est impossible... Un fauteuil roulant pour me rendre à la voiture... A moi la liberté !!!

L'infirmière passe deux fois par jour jusqu'au 8 mars afin de changer mes pansements et m'administrer des piqûres d'anticoagulant. 

A ce jour : Aucune douleur, pas de sensation de faim... mais extrêmement fatiguée car je suis à - 7 Kg 200...

Mes repas : Je dois suivre un régime liquide clair pendant deux semaines. Ce régime inclus tous les aliments sous formes liquide que je dois boire à petites gorgées entre 30 et 90 g par heure (potage, yaourt liquide maigre, jus de fruits frais sans pulpe sans sucre ajouté, sorbet, lait écrémé). Aussi, je dois prendre un complément protéine par jour... beurk !

Dans une semaine je passe au régime mixé...


Je m'excuse pour les fautes... J'ai bien du mal à me concentrer !